Journal de bord Défi 2004

Samedi 3 avril: Le patinage artistique

publié le 3 déc. 2008 à 17:57 par Admin Admin   [ mis à jour : 3 déc. 2008 à 17:58 ]

P19 jusqu'à la plage Smith.

C'est pas des skis mais des patins de fantaisie qu'il nous faudrait pour cette dernière sortie! La température s'échauffe un peu et fait fondre la glace, mais la surface reste quand même très dure. Mais malgré tout, les jeunes skient en contrôle et semblent s'amuser (du moins on l'espère).

Rendu à la plage Smith, plusieurs jeunes enlèvent un de leurs skis et s'amusent à descendre une petite butte sur un seul ski... planche à neige oblige!

De retour au P19, c'est l'heure des "À l'hiver prochain". Nous avons déjà hâte de vous revoir tous!

Alain, Claude et Anne-Marie

Samedi 27 février: Pique-nique au Herridge

publié le 3 déc. 2008 à 17:56 par Admin Admin

Très belle sortie de patin sur une neige très mouilleé. Nous montons au Herridge ou nous faisons un pique-nique. Après que tous se soit bien restaurés, les animateurs mènent une causerie ou on fait une rétrospective de la saison et on parle de ce qui a plu ou déplu.

Le bilan est très positif et les jeunes ont plein de bonnes suggestions pour l'an prochain.

Fin de semaine du 20-21 février: La Grande Traversée

publié le 3 déc. 2008 à 17:53 par Admin Admin

Fin de semaine de ski au Camp Gatineau.

Nous partons du Lac Philippe à 9:30 le samedi matin, et notre destination est le ?CampGatineau. C'est une randonnée de 17km, dont 8km seront sur des sentiers non-damés. Pour l'occasion, Élyse Brown, animatrice Défi de l'an passé, s'est jointe à nous ainsi que Édith (coordonatrice Jacrabbit) et Jean-Claude Houde (un parent).

Encore une fois, le gars des vues a bien fait son travail puisque nous avons plusieurs cm de neige fraîche pour rendre la portion hors-piste plus "intéressante". Les animateur(rice)s se disent que ça va être difficile de garder tout ce beau monde au sec pendant toute la journée (en moins de 5 minutes, on a déjà une bataille de boules de neige sur les bras, et deux jeunes sont sur le point de se transformer en bonhommes de neige).

Avant le départ, chaque jeune reçoit une collation mystère qu'il ou elle devra sortir au moment opportun. Au cours de la journée, nous aurons donc le plaisir de déguster: des raisins congelés, du nougat, chocolat noir, smarties etc...(rien de tel qu'une bonne cochonnerie pour remonter le moral).

La section du lac Philippe au lac Taylor se déroule sur des pistes fraîchement tracées, mais à partir du lac Taylor, nous devons ouvrir nos propres pistes. Les animateurs décrouvrent soudain que la neige fraîche est leur alliée. En effet, les plus rapides prennent la tête et ont tôt fait d'évacuer leur trop plein d'énergie, ce qui permet au groupe de rester plus compact.

Quelques minutes passé le lac Taylor, nous apercevons deux chevreuils sur le bord de la piste. Plus tard, nous nous arrêtons près du lac à la Vase pour dîner. Après dîner, Alain demande s'il y a des braves qui sont près à monter au belvédère avec lui, mais il ne trouve pas preneur (on voit bien que c'est pas lui qui a ouvert la piste).

Après quelques montées et descentes vertigineuses, nous arrivons au refuge Richard. Les adultes sont accueili(e)s par une volée de boules de neiges, gracieuseté des tannant(e)s d'en avant qui s'étaient embusqués. CHARGEZ! Les adultes se laissent prendre au jeu et oublient tout soucis de garder leur monde au sec (il ne reste qu'une heure de ski avant le camp Gatineau). Presque tous les adultes mordent rapidement la poussière, mais Jean-Claude est un coriace et il faudra que tout le monde s'y mette pour lui faire prendre finalement un bain de neige.

Un visiteur inattendu À L'ATTAQUE!

Un peu plus loin, nous arrivons au fameux pit de sable (pit de neige serait plus approprié). Les jeunes s'amusent à le débouler et se tranforment progressivement en abominables hommes et femmes des neiges. Alain y va aussi d'une démonstration de télémark sous le regard attentif de tous les jeunes qui espèrent assister à une chute spectaculaire (le tout sera plutôt anti-climactique... il a seulement le temps de faire 2 virages et il ne se pète même pas la fiole).

Passé le pit de sable, la piste disparaît soudain sans crier gare. Après une dizaine de minutes à chercher, on finit par croiser le chemin de terre qui mène au CampGatineau. Par prudence (faut dire aussi que tout le monde comence à être pas mal fatigué), on décide de la suivre plutôt que de continuer à chercher la piste de ski.

Quinze minutes plus tard, nous voilà au CampGatineau, fourbus, mais tous fiers de notre accomplissement. Élyse et Jean-Claude nous quittent maintenant que nous sommes en lieu sur.

Une bonne pizza et un gros spag cochon (merci Lucie) plus tard, tout le monde est sur pied. Nous allons dehors pour une bataille de boules de neige, une partie de soccer et des histoires épeurantes (pas vraiment) contées autour du feu par les animateurs et animatrices du Camp Gatineau.

De retour à l'intérieur, nous jouons une partie de "Randonnée", un jeu de société sur le ski de fond inventé par les animateurs. À 21h, dodo! C'est drôle, personne ne s'obstine à vouloir rester debout plus longtemps.

Le pit de sable Légendes sur la montagne

Le lendemain, une gentille animatrice du CampGatineau nous emmène faire une balade en raquette. Les jeunes, malgré leur gros travail de la veille gravissent la montagne sans problème, et rendus au sommet, ils ont droit à une autre légende intriguantes du CampGatineau. Tout au long de la montée et de la descente, nous recevons également des conseils judicieux sur la survie en forêt et sur la façon d'allumer un feu d'urgence.

Nous revenons au camps juste à temps pour le dîner (Miam! Miam! les bons restants de la veille). Une heure plus tard, les parents arrivent pour chercher leurs rejetons. C'est drôle, ils ont l'air pas mal plus reposés que leurs jeunes.

Le samedi 14 février 2004: Keskinada, 10km patin

publié le 3 déc. 2008 à 17:52 par Admin Admin

Une Keskinada bien frappée cette année (-25C). Mais malgré le froid, tout le monde y est et y va de sa meilleure performance.

Félicitations à tous!

Le samedi 7 février 2004: P12 à P10, initiation au ski d'arrière-pays

publié le 3 déc. 2008 à 17:52 par Admin Admin

Nous avons reçu 10cm de neige poudreuse la veille. Cela tombe bien car nous avons 2km de sentier d'arrière-pays (sentier non damé) au programme aujourd'hui. On croirait presque que c'est arrangé avec le gars des vues.

Après une longue et vertigineuse montée le long de la piste numéro 2, nous arrivons au début de la section hors-piste. Après une introduction rapide sur le ski hors-piste et des consignes de sécurité de base, nous nous engageons sur un sentier étroit et non-tracé. Les jeunes s'amusent en pataugeant allègrement dans la poudreuse jusqu'à la cheville. Ils découvrent qu'en hors piste, le chemin le plus court n'est pas toujours la ligne droite. On finit aussi par comprendre à quoi servent la montée en parallèle et la conversion. Le groupe mettra une heure à parcourir 2 km. Mais un sondage maison révélera que tous ont apprécié l'expérience. Retour vers le P10 par une piste en lacet et l'incontournable descente de la Promenade Fortune.

Comme l'a si bien dit un des jeunes, le groupe Défi portait très bien son nom ce jour là.

Samedi 31 janvier 2004: P7 à Keogan

publié le 3 déc. 2008 à 17:52 par Admin Admin

Trou de mémoire des 3 animateurs. Mais il nous semble que c'était ben cool!

Samedi 24 janvier 2004: P10 à Keogan, l'expédition polaire.

publié le 3 déc. 2008 à 17:51 par Admin Admin

Anne-Marie se joint à l'équipe d'animateurs Défi en cette fin de semaine la plus froide de l'hiver! À 10h, il fait -25C!

Qu'à cela ne tienne, presque tous les jeunes se présentent et arrivent habillé pour une expédition polaire (ainsi que l'avaient demandé les animateurs). Grâce à la longue montée sur la promenade Fortune, nous ne tardons pas à être "bien cuits".

Rendu à Keogan nous rencontrons Claire de la patrouille de ski, à qui nous avions donné rendez-vous. Elle parle aux jeunes de son rôle dans la patrouille de ski, des types de blessures les plus fréquentes, de prévention, et bien sûr... d'engelures! Après cette excellent présentation, les jeunes savent quoi faire pour faire la longue descente jusqu'au P10 sans se geler les bijoux de famille ou le bout du nez.

Samedi 17 janvier 2004: P8, retour sur la technique

publié le 3 déc. 2008 à 17:50 par Admin Admin

Autre journée froide. Après une courte randonnée sur la boucle nord pour s'échauffer, Claude donne un cours sur le style patin et Alain donne un cours sur le style classique.

On continue la randonnée sur la boucle nord, puis on s'en retourne vers le centre des visiteurs. Les jeunes que cela intéressent suivent un cours d'introduction à l'animation Jackrabbit. Ces 6 jeunes auront l'occasion de pratiquer ce qu'ils ont appris en donnant une courte leçon au cours de la saison. Le reste des jeunes en profite pour se prélasser au soleil en sirotant un bon chocolat chaud, gracieuseté de la CCN (c'était la fin de semaine de SkiFest au centre des visiteurs).

Samedi 10 janvier 2004: Relais Plein Air, Premier contact

publié le 3 déc. 2008 à 17:49 par Admin Admin

Première rencontre du groupe! En raison du froid (-20C), le gros du cours se passe à l'intérieur au Relais Plein Air.

Claude et Alain (les animateurs) se présentent, et parlent un peu des objectifs du programme Défi. On fait un jeu permettant aux jeunes de mieux se connaître les uns les autres.

Alain y va d'un cours sur le fartage style classique, et Claude termine avec un cours sur le fartage patin. On termine le tout par une sortie de ski courte mais vigoureuse afin de se mettre en train.

1-9 of 9